L’équilibre travail-vie : une expression à bannir de son vocabulaire!

Nous entendons souvent parler du concept de « work-life balance » ou de l’idée de l’équilibre travail-vie personnelle. Les gens ressentent souvent un sentiment de culpabilité ou d’échec: lorsqu’ils sont au travail, ils ont souvent l’impression qu’ils devraient plutôt être à la maison avec leur famille. À l’inverse, lorsqu’ils sont à la maison, ils se sentent parfois coupables de ne pas être au bureau, pensant à tout le travail laissé derrière et qui s’accumule.

Plusieurs professionnels dans l’industrie du bien-être parlent de trouver la balance entre notre vie personnelle et le travail. On nous donne souvent des trucs qui, magiquement, rendront le travail et la vie parfaitement équilibrés. Des astuces sont souvent proposées, comme par exemple de nous assurer de consacrer du temps à notre propre bien-être, d’aller au gym régulièrement ou des moyens de gérer notre boite courriels pour une efficacité accrue.

Pour être bien honnête avec vous, je crois que nous devrions bannir ce concept de « work-life balance » de notre vocabulaire. Ok ok, je m’explique! Je vous entends déjà me dire que ça ne fait pas de sens venant de moi!

 

 

Le concept d’équilibre travail-vie présuppose qu’il y a d’abord le travail, puis qu’il y a le reste de notre vie, et que nous devons équilibrer les deux pour qu’ils puissent coexister de façon symbiotique. On a tendance à vouloir suggérer que pour trouver cet équilibre, il suffit simplement de mieux gérer notre « to do list » et d’être plus efficace dans notre gestion du temps. Mais n’avez-vous pas l’impression que ça ne fait qu’une tâche de plus, encore une fois, à ajouter à une liste toujours croissante de choses à faire?

À mon humble avis, au lieu de tenter d’équilibrer notre vie professionnelle et notre vie personnelle, nous devrions plutôt tenter d’équilibre notre vie, tout simplement. En d’autres mots, nous ne devrions pas opposer le travail à la vie, car après tout, la vie englobe le travail. Ce que nous faisons pour le travail est intimement lié et fait partie de notre vie. Avoir une vie équilibrée ne signifie pas de passer 8 heures au travail, 8 heures à « vivre » et 8 heures à dormir. De toute façon, qui peut se permettre d’avoir se « parfait » équilibre? Entre vous et moi, la vie ressemble plutôt à une soupe minestrone ou à une salade remplie de toutes les activités qui composent ce concept qu’est la vie!

Objectif: vie équilibrée

Ce à quoi ressemble une vie équilibrée variera pour chaque personne. Alors comment pouvons-nous trouver et cultiver notre vie équilibrée?

Tout d’abord, sachez qu’il ne s’agit pas de quelque chose que vous pouvez réaliser, cocher de votre liste et oublier. Malheureusement, cela nécessite une attention, des efforts et une pratique constante. Nous possédons toutes et tous 1440 minutes par jour. Avoir une vie équilibrée, c’est allouer ces minutes précieuses pour que vous vous sentiez bien, en harmonie et satisfait(e). Ainsi, vous seul pouvez savoir comment répartir aux mieux ces minutes afin de sentir que votre vie est équilibrée. Malheureusement, personne ne pourra le faire à votre place!

Posez-vous les questions suivantes:

  • Quelles sont les personnes importantes dans ma vie avec lesquelles je souhaite passer du temps?
  • Quelle est la différence que je veux faire dans le monde?
  • À la fin de ma vie, quel héritage aimerais-je laisser?
  • Qu’est-ce que je souhaite accomplir?
  • Qu’est-ce qui apporte de la joie dans ma vie?
  • Qu’est-ce que je veux apprendre?
  • Qu’est-ce qui m’intrigue?

 

 

Par la suite, une fois que vous avez clarifié les choses sur lesquelles vous souhaitez consacrer votre temps et votre attention, demandez-vous quelles sont les distractions ou les choses que vous devez abandonner. Le fait est que nous ne pouvons pas tout avoir, du moins, pas au même moment. Nous devons donc maitriser l’art de prioriser – ce qui semble d’ailleurs devenu difficile à cette époque où tout est instantané, notamment en raison de l’avènement des technologies.

Si vous avez du mal à concilier votre vie professionnelle et personnelle, donnez-vous la permission de vous défaire de cette croyance. Envisagez des moyens de rendre votre vie plus facile, de sorte que votre vie vous paraisse plus équilibrée. Cela peut commencer, tout simplement, par votre propre perception, en laissant notamment aller les « je devrais ». Commencez à porter une attention particulière à votre vie et demandez-vous constamment: « Ma vie me semble t’elle équilibrée? ». Si vous répondez à la négative à cette question, voyez comment vous pouvez ajuster légèrement quelques éléments afin d’aligner davantage ce que vous faites à votre intention d’avoir une vie équilibrée. Ainsi, petit à petit, vous vous rapprocherez de cette intention.

En terminant, rappelez-vous que les déséquilibres font aussi partie de la vie et qu’ils sont importants puisqu’ils servent également d’apprentissage. Nous avons toutes et tous des moments de déséquilibres et d’excès. L’important ce n’est pas de les éviter, mais plutôt de les reconnaitre et d’apprendre comment nous ramener à notre point d’ancrage, le moment venu.