La science derrière l’intuition (et autres techniques)

J’ai souvent utilisé mon 6e sens pour prendre des décisions dans ma vie. Il faut dire que plus jeune, je n’étais pas en mesure d’expliquer pourquoi je prenais telle ou telle décision où pourquoi je savais que telle ou telle personne était une personne de confiance. Je le savais, un point c’est tout. En fait, je pense que j’avais tendance à mettre ça sur le dos de la chance. C’était plus facile à expliquer pour la personne rationnelle que j’étais!

Celles et ceux qui me connaissent savent à quel point l’intuition, ou celle que j’aime bien appeler ma petite voix intérieure, prend maintenant une grande place dans ma vie. Le fait est, toutefois, que je n’ai pas toujours été une adepte de l’intuition (ou du moins c’est ce que mon côté rationnel tentait de se dire!). Avec ma formation en droit et ma pensée cartésienne, j’ai toujours eu besoin de « preuves tangibles » du fonctionnement des choses. Vous comprendrez donc pourquoi je préférais associer mes bonnes décisions à du pur hasard plutôt qu’à de l’intuition! Pourquoi? Sans doute parce que les gens voient souvent l’intuition comme une compétence « binaire ». Soit que ça fonctionne, soit que ça ne fonctionne pas. Il n’y a rien entre les deux. Un peu comme si un jouait à pile ou face.

Mais au fil des dernières années, après avoir expérimenté certaines choses, j’ai commencé à me dire que ça faisait beaucoup de hasards et de coïncidences. Encore aujourd’hui, il y a des choses que je ne peux simplement pas expliquer ni rejeter. Mais vous vous doutez bien que mon côté rationnel avait tout de même besoin de comprendre, histoire de m’assurer que je ne commençais pas à délirer!

La beauté de la chose avec l’avènement des nouvelles technologies (ok et aussi d’internet) c’est que nous commençons désormais à avoir des preuves scientifiques, ces fameuses preuves tangibles que les rationnels comme moi aiment tant, afin d’expliquer et de démontrer pourquoi et surtout comment des disciplines comme la méditation peuvent avoir un impact positif sur nos habiletés cognitives.

Lorsque nous commençons à nous intéresser à la neuroscience, nous constatons qu’il ne s’agit pas de techniques « woo-woo » ou ésotérique, mais plutôt que l’être humain est doté d’un outil incroyable appelé : le cerveau. Et vous savez qu’elle est la bonne nouvelle? Vous avez tous un cerveau et, en plus, ça ne vous coûte rien! Il suffit simplement de savoir l’exploiter.

Dans la section Science de mon blogue, j’aiderai les rationnel(le)s comme moi, et celles et ceux que ça intéresse tout simplement, à comprendre le côté scientifique de la chose. Je ne suis pas scientifique et je n’ai pas la prétention que je pourrai tout expliquer, mais si je peux contenter 50 ou même 80% du rationnel en vous, ce sera mission accomplie !

Alors, restez à l’affût! 🙂